épi de bléNous parlions très récemment de la montée considérable des produits sans-gluten. Aux USA, sur le marché du snacking, la moitié des ventes de nouveaux produits provient des produits sans-gluten.

A tel point que la lettre Foodnavigator-usa n’hésite pas à parler de «saturation», certains experts considérant que le potentiel du marché est sur-estimé, les ventes étant concentrées sur une cible finalement réduite, même si elle s’est élargie. Ils considèrent en effet comme une fausse idée de considérer que si un membre de la famille suit un régime gluten, le reste de la famille suivra. Il n’y a pas d’halo effect. Selon certaines études, quand 20 à 30% des individus déclarent éviter le gluten, des interviews complémentaires révèlent qu’il ne s’agit pas pour eux d’éviter réellement le gluten, mais essentiellement les calories (provenant du pain notamment) pour une question de santé «perçue» ou de gestion de poids. Les premières controverses commencent à apparaître, parlant de « balivernes »  à propos de ces intolérances réelles ou supposées. Les chiffres de scientifiques « réputés » ne devraient pas tarder.

Attention au grégarisme !