farm to babyCédant à la mode promotionnelle, Nestlé ouvre pour quelques jours à Paris « Le P’tit Resto, dans lequel un chef va réaliser en live des recettes à base de produits frais et de produits Nestlé Bébé […]. A côté, le P’tit Marché, un petit coin de nature où bébé va pouvoir toucher, sentir et observer les beaux fruits et légumes de saison ».  Faire comprendre à un bébé de six mois, voire de deux ans, que le brocoli qu’il a dans son petit pot ressemble à ce qu’il va pouvoir toucher pour de vrai… Un vrai challenge !!!

Blédina (Danone), dans une campagne de pub, déconseillait, aux mères, il y a quelques mois d’acheter des légumes frais, vantant le fait que la marque respectait la loi en termes de quantités de sel et/ou de pesticides, imposée depuis des dizaines d’années. C’est bien le moins.

Dommage de ne pas s’inspirer de certaines expériences américaines, comme celle de Farm to Baby. Tous les produits sont frais, issus de fermes locales, bio, cuisinés à la vapeur ou à très faible température et sont livrés à domicile ou récupérés dans une boutique. Comme les capsules Nespresso !

En France, les deux leaders que sont Nestlé et Danone n’ont pas encore lancé de gammes bio. «Vous comprenez, c’est un problème d’approvisionnement». Mouais. Dans ce duel, qui va dégainer le premier sur le bio? On sait très bien que ces projets sont dans leurs cartons. Tout est affaire de marge. Pacte de non-agression? Les marques de distributeurs en profitent.