L’étude du Hartman Group est américaine mais très significative, les acheteurs américains de produits bio le font essentiellement pour eux-mêmes, pour leur propre santé, oubliant la mission environnementale de ce type de cultures… Rappelons qu’en France, depuis plusieurs années déjà, la proportion de consommateurs bio qui se préoccupent d’abord de leur santé est supérieure à ceux qui se soucient de l’avenir de la planète. A noter également la méfiance des consommateurs à l’égard des produits.

consommateurs bio