photocoqCocorico ! Jamais on n’a vu autant de packagings arborant le drapeau français. Le moindre grain de sel (de Guérande naturellement) est mis en exergue permettant à la marque de se revendiquer citoyenne. Un exemple parmi des centaines d’autres, Liebig (Campbell) qui, non contente de ne faire figurer les ingrédients de ses soupes que sur ses seuls suremballages, notamment ses valeurs nutritionnelles, consacre le dos entier du packaging de ses soupes à ses «engagements», précisant que «toutes nos soupes en briques sont fabriquées en France», dans une seule usine sans préciser l’origine des ingrédients, ce qui serait quand même plus utile. Cela me rappelle ce produit de beauté qui se qualifiait de bio parce qu’il contenait des extraits de pépins de raisin biologiques.