20151016_120433_resized_1

Ceinture et bretelles, pendant que le lobby du tabac soutient les buralistes, les marques se préparent aux paquets neutres

Les fumeurs on dû le remarquer, les linéaires des buralistes ont perdu quelque peu de leurs couleurs. Sur son blog, Jean-Yves Nau, suit jour après jour les mouvements des buralistes soutenus par la lobby Big Tobacco, des amendements soigneusement rédigés par lui et mis dans les mains des députés et sénateurs qui ne savent pas écrire (comme la distribution exclusive de l’e-cigarette), sans compter la mise en doute de l’efficacité de l’e-cigarette. Jean-Yves Nau encore soulignait ce matin: «Un chiffre illustre la différence entre les deux visions politiques : en France 2/3 des fumeurs pensent que la e-cigarette est plus dangereuse que le tabac, contre 1/3 en Grande-Bretagne». 79 000 morts par an en France. Une bricole payée par la Sécu.

Malgré ces efforts, les marques semblent considérer que le mouvement est irréversible et s’y préparent. Après avoir progressivement modifié ses packagings la marque, Marlboro vient de monter une action de communication dans les bureaux de tabac, des messages indiquant que le paquet allait disparaître, message anxiogène s’il en est. On n’est jamais trop prudent.