Une affaire qui rappelle celle en France du Mediator : le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson vient de se voir condamner pour avoir incité à utiliser deux de ses médicaments pour d’autres pathologies auxquelles ils étaient destinés, en rémunérant médecins et personnel hospitalier et en utilisant des arguments marketing inappropriés.

Source Businessweek.com