La première de ces vending machines a été installée dans un stade aux Etats-Unis par la société Target Field.

Les clients achètent des cartes pré-payées et les utilisent ensuite pour se servir de bière dans ces distributeursSEL6SERVICE BEER. Quatre références sont proposées (dont Bud et Bud Light), vendue à l’ounce , permettant, selon son initiateur « de choisir ses quantités plutôt que d’être contraints de 12 à 24 ounces ».  le client s’adresse à un caissier qui vérifie son âge (bien sûr !) et peut acheter des cartes d’un montant de $10 ou de $20. Pour certaines manifestations, le montant peut atteindre $50.

Il prend ensuite un gobelet de 20 ounce (60cl, excusez du peu!) et le remplit de bière, en scannant sa carte. Il peut se servir jusqu’à 48 ounce toutes les 15 minutes (soit, si je ne me trompe pas, plus d’un litre de bière, merci de me corriger si j’ai fait une erreur…). Le caissier peut intervenir s’il constate que le client est ivre (bien sûr again!). La machine se bloque – quand même – à la septième utilisation mais le crédit reste sur la carte pour une autre fois. La société souhaite bientôt distribuer d’autres marques ainsi que des sodas.

 

Source :  Startribune.com