cocaLa mairie de New York avait décidé d’interdire la vente de très grands formats de soda dans les fast-foods. Les lobbies ont gagné. Elle est autorisée à nouveau.

Pendant ce temps, la marque inonde les pays émergents de ses boissons, nous joue du violon et fait pleurer dans les chaumières avec la réutilisation de ses bouteilles dans ces mêmes pays – autant d’hommes-sandwich dans les rues et les campagnes – ses bouteilles recyclables « à l’infini » (encore faut-il les trier, à quand des containers au logo Coca-Cola dans les villes et villages?) et même des échoppes d’eau potable (et de Coca) en Afrique du Sud; tout en continuant à couvrir le continent entier de boutiques à son effigie, comme la société le fait en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Et l’obésité montait, montait, montait…