amazonLa firme a pour pratique d’accepter des vendeurs sur des «places du marché». Petit problème, elle profite des données de ces mêmes places pour vendre, à son compte, les produits qui fonctionnent le mieux  […]

Ce sont les conclusions de l’institut Upstream Commerce, prenant l’exemple des ventes de produits textiles pour femmes. En moins de douze semaines, Amazon a proposé à la vente, pour son compte, 25% des produits les plus vendus par les market place, ce qui permet à Amazon d’optimiser sa propre offre.

En clair, de l’espionnage industriel, de la «competitive intelligence à grande échelle», comme le précise le CEO d’Upstream Commerce.

Source : retailwire.com